Actualités

  • Artisans Réunis

    Chorale masculine fondée en 1885. Fervents carnavaleurs, ils interprètent des chansons en wallon et comptent parmi les sociétés stavelotaines les plus attachées au maintien des traditions carnavalesques.

    En savoir plus >
  • Le réveil Ardennais

    Lors des fêtes villageoises, tout au long du XIXe siècle, les hommes et les femmes de chez nous dansaient au son de l’accordéon, maclote sautillante, alerte passe-pieds… Dès la fin de la seconde guerre, quelques vieux danseurs qui n’avaient pas oublié les rythmes de leur jeunesse fondèrent le Réveil Ardennais. Ils voulaient perpétuer les danses et les costumes de leurs pères. Les femmes reprirent le pittoresque barada, chapeau de paille, muni de la bavolette. Sur l’ample jupe lignée, elles posèrent le traditionnel tablier noir et jetèrent sur leurs épaules le […]

    En savoir plus >
  • La Royale Fanfare d’Orphée

    Depuis sa création en 1846, il y a donc plus de 170 ans, la Royale Orphée de Stavelot est devenue un acteur incontournable et très actif de la vie musicale et culturelle de sa région. Traditions et folklore sont encore très ancrés dans la vie de cette Société : chaque année à la mi-carême, c’est en tête du cortège du LAETARE de STAVELOT que l’Orphée présente son nouveau répertoire d’animation, arrangé tout spécialement par son directeur musical. Un nouveau costume de défilé, créé par une équipe de couturières spécialisées, est […]

    En savoir plus >
  • L’Emulation

    L’Emulation est née en 1874 et compte actuellement une soixantaine de membres. Depuis 1964, cette société accompagne les Blancs Moussis, aussi bien au Laetare que dans les sorties à l’étranger. En plus de ces cortèges, l’Emulation a à son actif des cortèges aussi prestigieux que le Carnaval de Malmédy, les fêtes de Wallonie, ainsi que de nombreux contrats en France, au Luxembourg ou en Hollande… Un CD a été enregistré lors du 125ème anniversaire de la société et il ne manque pas d’égayer les préparations et les trois glorieux jours […]

    En savoir plus >
  • Les Zygomars

    Nés en 1977 sous l’impulsion d’une douzaine de jeunes espiègles. Thèmes variés, chars superbes, ambiance assurée, costumes resplendissants nous ont emporté dans tant d’univers différents : “Ali-Baba”, “Les OVNIS”, Le Mississipi” et autres “La Belle et la Bête”, “Paris”, “Venise” sont quelques-uns de leurs thèmes inoubliables. Les Zygomars contribuent à faire connaître notre folklore à l’étranger, en France mais aussi au célèbre Rosenmontag de Duisbourg en Allemagne.

    En savoir plus >
  • Vive la Fête – VLF

    Vive la Fête s’est formée en 2002. C’est, comme pour beaucoup d’autres groupes, un soir que tout a commencé. Quelques jeunes stavelotains, « laetaristes » convaincus, eurent l’idée de monter un groupe neuf, avec quelques idées derrière la tête : il s’agissait d’ouvrir ce groupe à tout le monde, pourvu que l’envie de s’amuser soit là. Autre objectif : tenter d’apporter un petit quelque chose de neuf dans le cortège, de nouveaux thèmes, de nouvelles idées… C’est ainsi que les premières années eurent comme fil conducteur des thèmes comme C’est […]

    En savoir plus >
  • Les Vétérans

    L’aventure commence par du football en 1975, la fête ardennaise, le Laetare, Lu fièsse ozès marlènes. Après de nombreuses pérégrinations ils disposent de leur local et sont devenus un groupe incontournable tant l’animation qu’ils créent est devenue exceptionnelle. Qui ne se souvient du “Tour de France” en 1981, “Les pères Blancs” en 1990 et surtout “Les gendarmes de St-Tropez” en 2005.

    En savoir plus >
  • Les Ribouldingues

    Défenseurs du folklore, ils sont nés en 1979 avec comme ambition de s’amuser entre copains. Constitués en asbl depuis 1983, ils organisent le Laetare, un rallye touristique, un barbecue, la Noël des enfants et divers déplacements à l’étranger.

    En savoir plus >
  • Les P’tites Canailles

    Nouveau groupe faisant partie du cortège du dimanche depuis 2016 !

    En savoir plus >
  • Les Lollipops

    Ce groupe fondé en 1999 anime avec succès les rues de la cité. Costumes originaux, paillettes et plumes sont de rigueur.

    En savoir plus >
  • Les Grosses Tièsses

    Naissent à Parfondruy en 1951, six ans après la guerre et les massacres de Parfondruy et Renardmont. Ils font renaître le traditionnel grand feu et animent la kermesse du village par un traditionnel jogging.

    En savoir plus >
  • Les Djoyeûs Pign’teûs

    Groupe fondé en 1970 autour d’une bande de joyeux lurons. Pas moins de 150 membres défendent la culture, le folklore et le parler wallon. Ils sont chaque année présents le 15 août en Outre-Meuse à Liège. Perfection et originalité de leurs costumes et chars font des Pign’teûs un groupe phare du laetare. Ils organisent également un rallye touristique en juin, un banquet en novembre et même les Fêtes de le Bière”, un rendez-vous devenu incontournable dans la vie des stavelotains.

    En savoir plus >
  • Les Djoyeûx Cooytais

    Les Djoyeûx Cooytais proposent des thèmes tels que Alcootest ou l’Américoo avec comme souci permanent de produire un show aussi animé que bruyant. “L’école de samba”, les Russes, les Espagnols firent fureur. Ils forment une société multi-facettes en organisant leur kermesse et même des pièces de théâtre ou des spectacles variés..

    En savoir plus >
  • Les Clowns Cyclistes

    A l’initiative de J. Martin, président du volley club, ce groupe participe au cortège du Laetare depuis 1986. Une cinquantaine de vélos aussi drôles qu’amusants et réalisés par les volleyeurs se déplacent également aux quatre coins de la Wallonie pour animer diverses fêtes avec leurs drôles d’engins.

    En savoir plus >
  • Les Bogas

    Créée officiellement le 08/08/2008, l’ASBL BOGA’S est devenue la plus jeune société stavelotaine à prendre part au Laetare. C’est, en effet, ce jour-là que des habitués du folklore stavelotain ont porté sur les fonts baptismaux cette asbl qui aura pour but exclusif la participation à des cortèges carnavalesques. Sa philosophie ? Un mélange vivifiant de camaraderie, d’amusement, de solidarité et de sens du spectacle. Son but ? Proposer au public une façon différente de défiler en jouant sur une certaine « mise en scène », une « théâtralité » du […]

    En savoir plus >
  • Les Blancs-Moussis

    « La Confrérie Folklorique des Blancs Moussis représente aujourd’hui plus de 350 membres qui œuvrent tous dans un but commun. La défense de la tradition du Blanc Moussi, le développement du tourisme et de l’économie à Stavelot, ainsi que la promotion de la fraternité et de l’égalité des hommes, par le biais du folklore. Il existe plusieurs catégories de Blancs Moussis (les Effectifs, les Candidats Effectifs, les Honoraires, et les Supplétifs). Bien sûr tous les Blancs Moussis n’ont pas la même motivation pour leur Confrérie, mais tous sont animés par la même […]

    En savoir plus >